Perméabilité terrain de sport

Sur le terrain

Test Infiltromètrie à double anneau suivant la norme NFX 30-418

L'infiltromètre à double anneau est un instrument simple utilisé pour déterminer la capacité d'infiltration verticale de l'eau dans le sol. La capacité d'infiltration est définie comme la quantité d'eau, par surface et unité de temps, qui pénètre dans le sol. Cette capacité peut être calculée sur la base des résultats des mesures et par la Loi de Darcy. Plusieurs mesures peuvent être effectuées simultanément, garantissant ainsi un résultat moyenné fiable et précis. Comme de l'eau infiltrée verticalement se répand normalement en bulbe, et donc vers les côtés, l'anneau externe de l'infiltromètre sert de séparation ou confinement.

Les mesures s'effectuent exclusivement dans l'anneau interne, sous lequel l'eau s’écoule verticalement. La mesure se fait grâce à la burette de mariotte en maintenant le niveau constant d’eau dans le tube intérieur.

Pour arriver à des résultats de mesures significatifs, il est aussi important de prendre en compte plusieurs facteurs qui peuvent influencer la mesure : le couvert végétal, l'état de compaction, l'humidité et la stratification du sol (horizons). Les meilleurs résultats de mesures sont obtenus à la "capacité au champ" du sol.

L'infiltromètre à double anneau peut être utilisé pour déterminer la capacité d'infiltration, pour des projets d’installations d'irrigation et de drainage, pour étudier le drainage, déterminer l'intensité de précipitations artificielles ou l’effet du travail du sol.

Avantages Infiltromètre à double anneau: Idéal pour les mesures d'infiltration dans les strates superficielles de 10 à 20 cm

Test de Henin en laboratoire

Etudes des sables et sols: Porosité perméabilité, angularité

L’eau est amenée à quelques centimètres au-dessus du niveau du sable. Le chronomètre est ensuite déclenché au moment où l’on ouvre le robinet de la burette. Le niveau d’eau est ensuite maintenu constant, à la même hauteur, à l’aide de la pissette d’eau, pendant 2 minutes. Puis le chronomètre est arrêté et le robinet de la burette fermé. L’eau recueillie dans l’erlenmeyer est ensuite déterminée par pesée.

La perméabilité est ensuite calculée à l’aide de la loi de Darcy:


Avec :
  • Q : débit volumique (m³/s)
  • K : Coefficient de perméabilité (m/s)
  • S : Surface du tube (m2)
  • ΔH : Hauteur du sable et de l’eau (m)
  • L : Hauteur de sable (m)
Exemple de sortie: Test de percolation